Principales caractèristiques de l'abeille noire (Ecotype breton)

L'abeille noire écotype breton est une abeille douce et sereine.

Son berceau géographique se situe en Bretagne et pays de Loire. Résistante et puissante l'abeille noire est parfaitement adaptée à la flore et au climat bretons. Autrefois affublée d'une mauvaise réputation, elle rayonne à nouveau.

L'abeille noire possède une pigmentation sombre ce qui lui permet une meilleure absorption des rayons solaires et des poils longs. Ces deux caractéristiques lui permettent de sortir récolter du pollen par mauvais temps. Ses ailes aux muscles thoraciques très puissants lui permettent de travailler dans le vent et de transporter des charges de pollen ou de nectar importante. Son aire géographique de prospection est nettement supérieure à ce que l'on a longtemps imaginé. Elle mène sa quête de la manne nourricière non pas à trois kilomètres de distance mais jusqu'à dix kilomètres à la ronde. Grace à sa grande taille,  elle peut colporter une charge de nectar plus importante. Son importante provision de graisse lui permet d'endurer aisément la rigueur de l'hiver.

A écouter les apiculteurs passionnés le comportement des iliennes est remarquable. Elles tiennent bien au cadre, sont d'une grande stabilité durant les manipulations et ne se détachent pas pour attaquer l'apiculteur. Réputées belliqueuses sur le continent, elles apparaissent, sur Ouessant, douces et sereines.

La flore insulaire exempte d' agression chimique, riche en pollen et en nectar, est exceptionnelle. Le pollen employé par l'hyménoptère pour nourrir la colonie est d'une excellente qualité et rend la production de couvain plus prolifique. Le cycle de ponte des reines est précisément calqué sur le développement de la flore locale.

L'abeille noire est douée d'une vivacité de développement, d'un dynamisme extraordinaire et d'une capacité de production qui étonnent. La nature préservée d'Ouessant permet ces performances qui sont le propre de notre abeille noire bretonne.